Accéder à l'extranet Extranet
YouTube LinkedIn Twitter Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Une autre idée du conseil

Dossiers
Vous êtes ici :

REFORME DE LA COMMANDE PUBLIQUE : LES MODIFICATIONS DEPUIS LE 1ER AVRIL 2016

1-    La loi n° 2016-1691 du 9 décembre 2016 relative à la transparence, à la lutte contre la corruption et à la modernisation de la vie économique dite « Loi Sapin 2 »

1.1 Code de la commande publique et ratification

La loi Sapin 2 annonce la future codification de la règlementation en matière de commande publique dans le délai de 24 mois. Ainsi, un « Code de la commande publique » devrait voir le jour en décembre 2018.

Cette loi ratifie l’ordonnance n°2015-899 du 23 juillet 2015, c’est-à-dire qu’elle lui donne une valeur législative.

 1.2 Allotissement : suppression des offres variables

La loi supprime la possibilité pour les opérateurs économiques de proposer des offres variables selon le nombre de lots susceptibles d’être remportés.

  • Les législateurs se sont rendus compte que le fait de laisser la possibilité aux opérateurs de répondre à l’ensemble des lots ET de proposer des offres variables nuisait au renforcement de l’accès des PME à la commande publique. La loi précise l’obligation de motiver la dérogation à l’allotissement. Elle doit comporter « les considérations de droit et de fait qui constituent le fondement de sa décision ».

  • Ce jargon juridique laisse supposer que les juges veilleront particulièrement au respect de l’obligation d’allotir.

 1.3 Détection des offres anormalement basses 

La loi renforce l’obligation pour les acheteurs de détecter les offres anormalement basses et de les écarter par « tous moyens ».

 1.4 Critère unique

Elle renforce également la possibilité de juger les offres sur un critère unique : le prix ou le cout global.

 1.5 Exécution financière des OPH

La loi supprime l’obligation, pour les OPH, relative au versement, à titre d’avances, d’acomptes, de règlements partiels définitifs ou de solde.

 

2-    Le décret n°2017-516 du 10 avril 2017 portant diverses dispositions en matière de commande publique

2.1 Obligation de concours de maitrise d’œuvre

A compter du 1er juillet 2017, tous les acheteurs soumis à la loi MOP, autrement dit, tous les bailleurs sociaux dans le cadre de la construction de bâtiments ou d’infrastructures, devront passer par une procédure de concours pour les marchés de maitrise d’œuvre supérieur au seuil de 209 000€HT.

2.2 Suppression de l’obligation de produire un extrait de casier judiciaire

Pour la constitution de leur dossier de candidature, les opérateurs peuvent produire une simple déclaration sur l’honneur prouvant qu’ils n’ont pas fait l’objet d’une condamnation pénale.

La production d’un extrait de casier judiciaire au dossier de candidature prenait environ 15 jours. Cela permet ainsi aux candidats d’être plus réactifs dans leur réponse.

Pour rappel, l’acheteur doit vérifier les informations qui figurent dans la candidature. Il peut effectuer cette vérification qu’auprès du candidat auquel il est envisagé d’attribuer le marché. S’il agit dans le cadre d’une procédure restreinte, cette vérification peut avoir lieu juste avant l’envoi de l’invitation à poursuivre la procédure.

2.3 Ajout d’un seuil de 25 000€HT pour la diffusion des données essentielles du marché

A compter du 1er octobre 2018, les acheteurs devront publier les données essentielles du marché sur leur profil d’acheteur (article 107 du décret n°2016-360 du 25 mars 2016) pour tous les marchés d’un montant supérieur à 25 000€HT.

2.4 Précisions à propos des CAO des OPH

Le décret vient préciser les modalités de composition et de fonctionnement des CAO des offices.

A compter du 1er juillet 2017, les CAO des OPH devront être composées de 3 membres du Conseil d’Administration et pour chaque titulaire sera prévu un suppléant. Le quorum sera atteint avec la présence de seulement 2 membres. La CAO devra être convoquée à l’ouverture des plis des candidatures et des offres pour les marchés d’un montant supérieur aux seuils européens et donnera un avis sur ces candidatures et ces offres.

C’est le DG de l’office qui attribuera les marchés au vu des avis de la CAO.

3-    Deux arrêtés du 14 avril 2017 sur la dématérialisation : relatif aux données essentielles et relatif aux fonctionnalités et exigences minimales des profils d’acheteur

Le 1er vient préciser les conditions dans lesquelles les données essentielles du marché devront être publiées sur le profil des acheteurs à compter du 1er octobre 2018.

Le 2d doit permettre de faciliter le passage à la dématérialisation complète des procédures de passation des marchés publics, en standardisant au maximum le contenu et l’utilisation des plates-formes de dématérialisation dans un contexte où la multiplicité des différents profils d’acheteur peut complexifier l’accès à la commande publique, notamment pour les PME.

Actualités

+

06 février 2019

Habitat & Territoires Conseil réalise l’état des lieux des équilibres sociaux et de l’accessibilité au parc social sur l’agglomération de Cergy-Pontoise, pour la communauté d’agglomérat...

04 février 2019

Habitat & Territoires Conseil accompagne l’OPH de Gennevilliers dans son l’évolution statutaire de l’OPH et à son passage à la comptabilité commerciale

28 janvier 2019

Habitat & Territoires Conseil conseille le département de la Drôme sur la déclinaison de la loi ELAN

24 janvier 2019

Habitat & Territoires Conseil et EOHS ont été missionnés par Logirep pour réaliser une étude sociale et une concertation liées au projet de réhabilitation d’un ensemble immobilier à Joinvill...

23 janvier 2019

H&TC déploie une approche innovante d’élaboration d’un PSP par module pour FDI Habitat, permettant de l’inscrire dans le cadre stratégique patrimonial et d’utilité sociale des groupes

22 janvier 2019

Habitat & Territoires Conseil anime en 2019 deux formations sur la démarche de Gestion Urbaine et Sociale de Proximité pour Nantes Métropole

21 janvier 2019

Habitat & Territoires Conseil met à disposition et maintient le logiciel My PPE au sein d’Habitat de l’Ill

18 janvier 2019

Deux-Sèvres Habitat a choisi Habitat & Territoires Conseil pour élaborer son Plan Stratégique de Patrimoine, dans le cadre de la fusion d’Habitat Sud Deux Sèvres et Habitat Nord Deux Sèvres

17 janvier 2019

Habitat & Territoires Conseil forme les équipes de Soliha Nouvelle Aquitaine à l’audit technique du parc immobilier sur le département des Deux Sèvres

16 janvier 2019

Habitat & Territoires Conseil accompagne l’Oph de la communauté de communes de Thann-Cernay pour l’élaboration de la Convention d’Utilité Sociale 2019/2024

Domaines d'intervention

Mots-clés fréquents